Archive : 1er Semestre de la Saison 2018/2019

Samedi 15 septembre à 20h30

3,2,1…Impro

C’est exactement le temps que vous laisserez à Axel Van Exter et ses complices pour commencer à vous interpréter les histoires dont vous aurez été les instigateurs !

En effet, c’est auprès de vous-mêmes, bienheureux public, que ces joyeux cinglés viendront chercher les divers éléments, thèmes et autres contraintes comme autant de points de départ aux aventures les plus improbables...

Voilà le défi qu’ils vous lancent : faire un spectacle à partir de vos propres envies.

Axel Van Exter, improvisateur, comédien et metteur en scène, est membre actif de la Compagnie Alain Bauguil. Il est également le joueur le plus titré : 5 fois champion du monde aussi bien en amateur qu’en professionnel. Quand vous l’aurez vu une fois vous y reviendrez !

Avec Pascale Bony, Alain Fert et Axel Van Exter

Tout public – Durée 1h30

Tarifs : Plein 12€ / Réduit : 9€ / - de 12 ans : 6€

Dimanche 16 septembre à 13h30

ORFEU MANHA QUARTET

Concert musique du monde

Une invitation au pays d’Orfeu (l’Orphée Brésilien) qui fait lever le soleil sur la baie de Rio au matin du Carnaval.

 

Les complices du groupe Orfeu Manhã s’accordent parfaitement pour un hommage teinté de jazz, à cette musique du cœur qui pulse dans les battements d’un samba-reggae, balance sur une Xote, s’enflamme dans l’ardeur d’un standard latino-jazz pour s’apaiser dans les effusions mélancoliques d’une bossa nova.

 

Une musique vibrante et colorée pour vous faire décoller vers la baie de Rio...

Chant, guitare : Valérie Decaens

Contrebasse, choeurs : Stéphane Ballouhey

Guitare : Rémy Genevès

Batterie, chœurs, percussions : Jean-Michel Girard

 

Tout public – Durée 1h30 – Tarif : gratuit

Dimanche 16 septembre à 15h30

Spectacle EDGES

Epopée héroïque par le Collectif de l’Atre

Cinq pièces courtes de William Butler Yeats qui exaltent la mythologie irlandaise celtique. Ce cycle met en scène des personnages luttant pour la liberté : on assiste à la mort du héros Cuchulain, grand défenseur de l’Irlande et trahi par le Roi Conchubar, on s’attache au destin de Mary Bruin qui préfère suivre les fées plutôt que de rester une sage épouse au foyer, on accompagne le barde Seanchan dans sa grève pour rétablir le droit des poètes à siéger au Conseil du Roi, on croise l’incarnation de l’Irlande, cherchant ses enfants dans la lande…

Ici, liberté rime avec poésie sauvage.

Mise en scène : Ilène Grange

Dramaturgie : Ilène Grange et Lucie Lalande

Jeu : Léa Good, Lucie Lalande, Pierre Damien Traverso, Julien Michel, Carmel Petit et Sylvain Gabriel

 

Tout public – Durée 1h15

Tarifs : Plein 12€ / Réduit : 9€ / - de 12 ans : 6€

WEEK-END “VOYAGE EN ENFANCE” - les 13 et 14 octobre

Samedi 13 octobre à 20h30

Enfantillages

par la Compagnie du Petit Théâtre de l’Oustalou

d’après un texte de Raymond Cousse

Comme un bonbon de notre enfance !

Tour à tour tendre, naïf, truculent, et émouvant, l’auteur nous fait voyager dans l’enfance en suivant le récit d’un petit garçon. Il regarde le monde par le trou de la serrure. Et le monde des grands, c’est tout un spectacle : des personnages hauts en couleur et des situations rocambolesques.
Nous y croisons Marcel l’ami indéfectible, le boucher, le commis du boucher, l’instituteur, le curé, la sœur de Marcel, des chiens...et bien d’autres encore... (1 comédien ….. 16 personnages)
Nous retournons à nos dix ans à ses côtés, nous retrouvons le goût si particulier des bêtises, et de nos grandes émotions d’enfant.

Salué par Beckett et Ionesco , « Enfantillages » séduit par son efficacité envoûtante : l’auteur nous dépeint une éducation préférant la «bonne » taloche ou le mensonge à la vérité
face aux questions posées par l’enfant … Un texte à l’humour
ravageur !

Mise en scène: Jérémie Chaplain
Jeu : Patrick Declerck

à partir de 10 ans - durée 1h

Tarifs : Plein 12€ / Réduit : 9€ / - de 12 ans : 6€

https://vimeo.com/161933824

SAMEDI 6 AVRIL à 20h30

LE BOUT DE LA ROUTE

d’après la pièce de Jean Giono

Lecture théâtrale par les Compagnies Alain Bauguil & Scène Nationale 7

 

Un soir d’automne un homme se présente à la porte d’une maison qui fait l’entrée d’un village. Il est épuisé, moins d’avoir marché que de chagrin : celle qu’il aimait s’en est allée avec un autre ;  il pense être arrivé au bout de sa route.

 

La maison aussi est en plein deuil. La grand-mère a perdu sa fille. Maman Rosine a perdu son mari. En admettant entre ses murs Jean et sa douleur, la maison laisse aussi entrer la bienveillance de ce personnage, sa sincérité, sa force, sa parole ample et pleine d’amour, et peu à peu, trouve le chemin de la guérison.

 

Mais lui-même, Jean, guérira-t-il de son propre mal mystérieux? Ne voit-il pas que Mina, la fille de maman Rosine est éperdue d’amour pour lui? Que l’amitié est tendue vers lui de toute part. Va-t-il poser ses bagages et accepter cette vie nouvelle, ou bien sa route continue-t-elle plus loin ?

 

La scène nationale 7 propose chaque année de découvrir (ou redécouvrir) un auteur ou une œuvre, au travers d’un spectacle de forme hybride, mêlant le jeu à la lecture, pour révéler ou stimuler toute la beauté de son écriture, sa poésie, la langue, sa force émotive.

 

Cette année : Jean Giono.

 

Lecture : Judith Levasseur, Philippe Altier, Baptiste Relat, Caroline Demourgues, Niels Delannoy

Mise en espace et en voix : scène nationale 7

 

 

INFOS : tout public - durée : 1h30

TARIFS : 12€ / 9€ / 6€

lecture le bout de la route3.jpg

Extrait :

MINA : Alors elle est là ?

JEAN : Oui.

MINA : Toujours?

JEAN : Toujours!

MINA : Tu la vois?

JEAN : Oui.

MINA : Qu’est-ce qu’elle fait?

JEAN : Elle nous regarde.

MINA : Qu’est-ce qu’elle pense?

JEAN : Que c’est bien.

MINA : J’ai peur.

JEAN : N’ai pas peur. C’est moi tout seul qui suis sa nourriture.

MINA : Je suis là dans tes bras.

JEAN : Elle sait pourquoi tu y es (...) Elle sait que je ne peux aimer personne en dehors d’elle. Et que mon cœur, c’est sa maison. »

DIMANCHE 7 AVRIL à 17h

SHOES BOX

Une création originale collective présentée par Judith Levasseur

"Rêve comme si tu vivais éternellement. Vis comme si tu allais mourir demain !" James Dean

En 2018, Judith Levasseur, comédienne et metteur en scène de la Compagnie Alain Bauguil, a signé la mise en scène de « Qui a tué Hamlet ? », la création des Tréteaux du Fenouillet.

 

Une femme pousse la porte d’un magasin de chaussures à la recherche de « la paire » qui l’emmènera danser … A l’intérieur, Jérémie, chausseur pour dames a repris l’affaire familiale. Elle va revenir souvent. Il va se prendre au jeu pour lui trouver chaussure à son pied.

Charlotte hésite en permanence et pour tout, ce qui lui rend la vie impossible … Jérémy ne sait pas choisir entre sa mère et sa vie ! Entre eux un jeu de miroirs et de projections où se reflètent les gouffres existentiels de chacun. Une rencontre improbable où rien ne va se dérouler comme prévu …

 

Tout choix nécessite un renoncement, c’est bien ce qui leur fait le plus peur…

 

 

Création collective de Sylvie David, Judith Levasseur et Vincent Masetti

Mise en scène : Judith Levasseur

Jeu : Sylvie David et Vincent Masetti

 

INFOS : tout public - durée : 1h

TARIFS : 15€ / 12€ / 6€

visuel Shoes Box.jpg

DIMANCHE 28 AVRIL à 17h

NORDIC'S YELL - concert

compositeur et interprète de la musique de « Qui a tué Hamlet ? »

Tréteaux du Fenouillet 2018

Nordic's Yell c'est le duo de deux frères musiciens passionné de la vraie musique, du Jazz de bar Newyorker au Blues du Mississippi en passant par la balade Norroise aux textes anciens.

 

Le duo a pour plaisir de refaire entendre des langues & musiques oubliées qui résonnent en chacun de nous. Le duo tourne en France depuis de nombreuses années sous différents noms.

 

Vous pouvez entendre leurs compositions originales dans "Qui a tué Hamlet ?" mise en scène de Judith Levasseur (Tréteaux du Fenouillet 2018) ou encore "Le bout de la route" mise en scène de Baptiste Relat (Scène Nationale 7).

 

http://www.nordicsyell.com/

 

Musicien: Niels DELANNOY Guitare/Chant,

Lorenzo DELANNOY Guitare.

 

INFOS : tout public - durée : 1h15

TARIFS : 15€ / 12€ / 6€

Niels Delannoy
Lorenzo Delannoy
index.jpg
Réécouter la musique originale du spectacle "Qui a tué Hamlet ?"

Dimanche 14 octobre à 17h

L'homme qui plantait des arbres

par la Compagnie Waaldé

d’après un texte de Jean Giono

Un conte résolument moderne ou règnent émotion,
force humaniste et simplicité

Alors qu’il arpente une région désolée, balayée par le vent et abandonnée des hommes, le narrateur fait hasardeusement la rencontre d’Elzéard Bouffier, un vieillard solitaire qui  remplit son quotidien d’une action simple et généreuse :
planter des arbres. Etant amené dans sa vie à participer à des
entreprises bien plus importantes telles que les guerres de 14-18 et de 39-45, le narrateur revient régulièrement voir le berger qui, lui, continue imperturbablement sa tâche.
Au fil de ses séjours, il observe comment le  travail imperceptible, paisible et régulier d’un seul homme, peut permettre la renaissance de toute une région.

Ces petits gestes qui changent tout ; ces hommes colibris qui, dans la mesure de leurs moyens, minimalement mais indéniablement, participent au bon fonctionnement du TOUT MONDE. Quand la création sonore se met au service du texte, prolonge son élan, laissant aux spectateurs le temps de penser, de rêver et d’imaginer.

Mise en Scène : Baptiste Relat (de la Compagnie Alain Bauguil)
Musique et jeu : Manolo
Jeu : Baptiste Jamonneau

à partir de 7 ans - durée 50 min

Tarifs : Plein 12€ / Réduit : 9€ / - de 12 ans : 6€

L’homme qui plantait des arbres, Jean Giono © Editions Gallimard

https://www.facebook.com/compagniewaalde/

WEEK-END “MEMOIRE” - les 10 et 11 novembre

Samedi 10 novembre à 17h

Poilu 2018

par la Compagnie Tour de Cirque

Mémoire collective

Après avoir fait l’appel, le professeur de la classe de 3ème C du collège Jean Jaurès commence son cours d’histoire.
Nous sommes le 10 novembre 2018, veille les commémorations nationales. Le cours démarre par la projection d’un film sur la première guerre mondiale. Très rapidement le vidéo projecteur chauffe, de la fumée envahit la classe et l’appareil finit par exploser.
Une fois le calme revenu et la fumée dissipée, les élèves découvrent la silhouette d’un homme qui semble être tombé de l’écran. C’est bien le cas.
Cet homme est un poilu...

Un siècle vient de s’écouler et la première guerre mondiale marque toujours le point de départ de la construction du monde tel que nous le connaissons actuellement. Quelles visions les collégiens ont-ils sur cet événement passé ? Quel regard portent-ils sur le monde aujourd’hui ?

Avec le soutien de la Mission du Centenaire et le Conseil Départemental de la Drôme

Ecriture et mise en scène : Farid Abed
Interprétations : Tiphaine Haouy
et Farid Abed

tout public - durée 40 min

Tarifs : Plein 12€ / Réduit : 9€ / - de 12 ans : 6€

www.cirk.fr

Dimanche 11 novembre (dans l'après-midi)

Il y a cent ans 

Novembre 1918 - Novembre 2018

par la Compagnie Alain Bauguil

Salle des Fêtes de Cléon d'Andran

 

Les textes pour se souvenir !

Spectacle organisé par l’Amicale des Anciens Combattants et Victimes de Guerre de Cléon D’Andran.
Alain Bauguil et André Geyré du Fenouillet porteront dans un décor de Serge Komaroff, les voix de la chair souffrante et du souvenir : Giono - Cendrars - Péguy - Apollinaire … d’autres encore.
Plus d’informations à venir ...

Un siècle vient de s’écouler et la première guerre mondiale marque toujours le point de départ de la construction du monde tel que nous le connaissons actuellement. Quelles visions les collégiens ont-ils sur cet événement passé ? Quel regard portent-ils sur le monde aujourd’hui ?

Jeu : Alain Bauguil et André Geyré (de la Compagnie Alain Bauguil)
Décor : Serge Komaroff

INFOS : Mairie de Cléon d’Andran - 04 75 90 12 73

TARIF : Participation libre

WEEK-END “MAUPASSANT” - les 24 et 25 novembre

Samedi 24 novembre à 20h30

Pourquoi aime-t-on ?

par la Compagnie du Théâtre Pas Sage

avec des textes de Guy de Maupassant

 

Une problématique existentielle et récurrente dans l’oeuvre de Maupassant : Qu’est-ce-que l’amour ?

Variation sur la thématique de la relation amoureuse à travers quatre nouvelles de Maupassant. On apprend ainsi les grands événements, les moments qui ont jalonné la vie de
Guy de Maupassant et conditionné son écriture.
Mais on appréhende surtout cet auteur par le prisme « d’un désir d’amour » qui l’habita depuis sa plus jeune enfance, et qui l'empêcha d'entrevoir une relation amoureuse sereinement.


« Pourquoi aime-t-on ? » pourrait trouver son pendant dans : « Pourquoi déteste-t-on ? et d’autres résonances dans « Combien de temps aime-t-on ? puisque la notion de temporalité est immanente de l’amour.

« Comment aime-t-on ? », « Peut-on ne pas aimer ? »,

De quoi un « je t’aime » est-il nourri ?


Mise en scène : Camille Hudry
Scénographie : Pierre Mélé
Jeu : Pierre Mélé et Philippe Luneau

à partir de 12 ans - durée 1h45

Tarifs : Plein 12€ / Réduit : 9€ / - de 12 ans : 6€

https://www.youtube.com/watch?v=I-r2UOjHFxk

Dimanche 25 novembre à 17h

Bourgeoises, Grivoises

par la Compagnie Créabulle Chèvrefeuille Théâtres

avec des textes de Guy de Maupassant

 

Un duo de comédiennes tour à tour épouses,
maîtresses, prostituées, canotières volages embarquent le spectateur dans une valse des sentiments et des passions.

Les contes, les nouvelles, la correspondance, la vie même de Maupassant se conjuguent au féminin. 
Des centaines de femmes, prostituées, grivoises, bourgeoises, servantes se sont pressées dans son lit ou son canot. Muses, confidentes, amies, amantes.. autant de modèles pour des portraits saisissants, cocasses, réalistes ou fantasmés de la
femme au siècle des Belles Lettres.
Elles sont le sang et la chair de l’artiste, l’instrument
de sa création et de sa perte. Mourir fou..mourir
malade d’avoir aimé.

A la manière impressionniste, le spectacle se construit par petites touches. De fragments de textes en éclats d’existence, un véritable tableau du siècle de Maupassant prend vie au fil des mots.

Jeu : Anne Sophie Galinier et Stéphanie Maurin

à partir de 12 ans - durée 1h

Tarifs : Plein 12€ / Réduit : 9€ / - de 12 ans : 6€

https://www.cie-creabulle.fr/

WEEK-END “CLASSIQUE REVISITE” - les 8 et 9 décembre

Samedi 8 décembre à 20h30

Dimanche 9 décembre à 17h

Le Cid (de la muerte)

par la Compagnie L'Arrêt Public

d'après le texte de Pierre Corneille

 

Ces deux clowns aiment le théâtre classique et vous, vous allez les adorer.

Eugène et Maximilien, missionnés par le ministère de “l’Etre et de l’Avoir” de “l’Arrêt Public”, vont éduquer le peuple : 5 actes, 11 personnages, 28 scènes, 1840 vers, plus de trois mille figurants, la flotte entière de l’envahisseur maure… La figure du Cid tantôt placée au faîte de sa gloire, tantôt plongée dans l’oubli, est ici réactivée en la rendant accessible à des publics de tout âge, dans le respect de la lettre cornélienne, et tout en dédramatisant le tragique de la pièce. L’Arrêt Public interroge la place du classique aujourd’hui et interpelle notre époque.

Un soupçon de bagarre, une pincée de magie, deux pas de danse, des chutes, une louche de vengeance, un faitout de n’importe quoi, tout cela nappé des règles du théâtre classique (mais pour mieux les détourner), et surtout beaucoup d’amour !

Mis en scène et jeu : Philippe Georges-Marx et Louis Terver

tout public - durée 1h

Tarifs : Plein 12€ / Réduit : 9€ / - de 12 ans : 6€

https://www.facebook.com/larr%C3%AAt-public-109214229103511/

Archive : 2ème Semestre de la Saison 2018/2019
WEEK-END “COUPS DE COEUR” - 12 &13 janvier 2019
 
SAMEDI 12 JANVIER à 20h30

BECKETT & BERNHARD
interprété par André Geyré

Seul en scène

 

Compagnon de route et de mots d’Alain Bauguil depuis plus de 20 ans avec des créations aussi diverses que Johan Padan à la découverte des Amériques, Ersatz de René Fallet.André Geyré participe aux créations du Fenouillet depuis 6 ans.

Molloy - Samuel Beckett - Extrait
« … je profitai de ce séjour pour m’approvisionner en pierres à sucer … j’avais mettons seize pierres, dont quatre dans chacune de mes quatre poches … ainsi il y avait toujours quatre pierres dans chacune de mes quatre poches mais pas tout à fait les mêmes pierres … »

Simplement compliqué - Thomas Bernhard
Pièce en trois scènes, deux personnages :
un vieil acteur et Catherine, neuf ans
« Entre
Je suis le vieil acteur
A qui tu apportes le lait
Chaque mardi et chaque vendredi
Tu apportes le lait au vieil acteur
Au vieil acteur
Qui ne fréquente plus les hommes
Entre
Entre mon enfant »

Acteur et metteur en scène , André a depuis plus de trente -cinq ans oeuvré dans nombre de Centres dramatiques et de Troupes permanentes (Comédie de Saint -Étienne , Compagnie Dramatique d’Aquitaine ).Il participe aussi , auprès de Gabriel Monnet , à la
naissance de la Maison de la Culture de Bourges .



INFOS
public averti
durée : environ une heure d’horloge
TARIF : 15€ / 12€ / 6€

DIMANCHE 13 JANVIER à 17h

"Mes petits chéris"
un spectacle de Nic Mazodier
 
 
De quoi s’agit-il ? De la VIE, bien sûr !

Cette vie qui est si courte, si longue, si dure, si douce parfois ! Mais dans quel sens la prendre ?
A reculons !
Nic commencera donc la vie par la fin, et on fera marche arrière avec elle.

On débutera par la Vieillesse, - l’âge le moins excitant, dirons-nous ! Puis on remontera toutes les étapes de la vie : la retraite, l’âge adulte, l’adolescence, l’enfance, - jusqu’à l’apothéose : l’Orgasme !

Nic a concocté une biographie originale composée de sketches d’auteurs (Bernard Pivot , Romain Gary , Alexandre Jardin ...)
et de ses propres textes .
Pour enjoliver le tout , de jolis intermèdes musicaux viennent ponctuer ce spectacle qu ’elle a joué elle -même à Paris, au Zèbre de Belleville et au Théâtre du Lucernaire , et plus récemment à Vaison la Romaine .

INFOS
tout public
durée : 1h10
TARIF : 15€ / 12€ / 6€
WEEK-END “HUMOUR NOIR”
 
SAMEDI 26 JANVIER à 20h30 et DIMANCHE 27 JANVIER à 17h

Le Magasin des Suicides
par la Compagnie Nandi
 
"Vous avez raté votre vie ? Réussissez votre mort !"

Chez les Tuvache, on garantit les suicides «Mort ou Remboursé !» depuis de nombreuses générations. Mais ça, c’était avant l’arrivée d’Alan, le petit dernier. Tout petit déjà, il commence à sourire. Alors qu’autour de lui le monde n’est que tristesse et désolation, lui ne voit que beauté et poésie.
Redonner le goût de vivre aux clients du magasin des suicides, ce n’est pas bon pour le commerce des parents Tuvache...

https://vimeo.com/176351665

Une fable grinçante, drôle et absurde menée tambours battants par 6 comédiens qui font vivre plus de 20 personnages !
Née en 2014, la Compagnie Nandi est basée à Vesc dans le sud de la Drôme. Elle propose un théâtre généreux, accessibles et exigeant.

INFOS :
à partir de 8 ans
durée : 1h25

TARIFS : 15€ / 12€ / 6€

SAMEDI 9 FEVRIER à 20h30

BOULE

Appareil Volant Imitant l’Oiseau Naturel

Un univers particulier, à la fois dandy, tendre, charmeur, drôle et intense !

BOULE, c’est comme un cube mais rond – une évidence qui en dit court sur les idées longues de cet artiste fantasque à la plume aiguisée.

 

Au fil des chansons, on se promène dans un univers où les jeux de mots rivalisent avec la tendresse, pour faire passer les cruautés du quotidien. On esquisse un sourire et ça grince.

Avec sa guitare et sa gueule d’atmosphère, BOULE réjouit le cœur et l’esprit. Un peu clown, et vraiment classe, BOULE a un charme singulier, léger et piquant auquel on ne résiste pas.

 

Seul en scène, BOULE nous raconte au fil de ses chansons, le parcours d’un artiste en route vers le succès. À travers des anecdotes autobiographiques, BOULE propose un récit décalé entre humour et émotion; Comme à son habitude, il pose un regard amusé et tendre à la fois sur les humains.

 

htps://vimeo.com/85512004

 

 

INFOS : tout public - durée : 1h15

TARIFS : 15€ / 12€ / 6€

DIMANCHE 10 FEVRIER à 17h

La Sonate à Kreutzer

adapté et interprété par Alain Bauguil

 

d’après le texte de Léon Tolstoï

 

Une création du Fenouillet

Tolstoï par la voix du personnage évoque le drame de sa vie amoureuse. Il médite sur l’amour, le mariage, les enfants, l’infidélité, le divorce, la morale religieuse confrontés aux pulsions sexuelles et sexistes. Ce texte a plus d’un siècle et toutes les questions d’aujourd’hui sont déjà posées.

En 1965, comédien et metteur en scène, Alain Bauguil fonde à Lyon, avec sa compagnie du Tournemire, le Théâtre du Point du Jour. Il devient à partir de 1975, directeur de la maison de la culture le Corbusier à Firminy pour une durée de 9 ans. Il construit et ouvre le Théâtre le Fenouillet en 1984. Il rompt avec la culture institutionnelle et crée un lieu artisan, une maison d'acteur et d'action artistique en Drôme provençale et rurale. Depuis, Alain n'a cessé de créer et d'écrire ses textes (Bonjour la vie, rétroviseur, ...), d'adapter des auteurs (Giono, Maupassant, Gogol, Pirandello, ...).

En 2000, le théâtre hors les murs ou "théâtre chez l'habitant" voit le jour avec plus de 700 représentations.

Alain a également travaillé pour la télévision et le cinéma avec Claude Barma, Robert Enrico, Claude Chabrol, ...

 

 

INFOS : à partir de 12 ans - durée : 1h15

TARIFS : 15€ / 12€ / 6€

VENDREDI 8 MARS à 20h30 et DIMANCHE 10 à 17h

A LA FOLIE ! de Marie-Françoise Egret

Une création du Fenouillet pour le Festival Itinérance[s] de l’Agglo de Montélimar

 

Deux couples qui n’auraient jamais dû se rencontrer, deux couples tellement normaux, ou peut-être pas, vont contre toute attente, par un beau clair de lune, se découvrir, se plaire puis se déplaire. Ils vont finalement se trouver à travers la musique, les chansons, le vin, la bonne bouffe, la vie quoi ...

 

Les univers dans lesquels ils ont vécu s’entrechoquent puis finalement se complètent.

Les protagonistes s’acceptent dans leurs différences, se trouvent enfin, en dehors des normes convenues de la société, le bonheur, … leur bonheur.

Les comédiens du Fenouillet excellent en faisant vivre ces personnages hauts en couleurs, charmants, tellement normaux ou excentriques, violents et attendrissants, drôles et étonnants… toujours sur le ton de la comédie italienne.

 

 

Marie-Françoise EGRET, auteur, metteur en scène, a écrit une vingtaine de pièces de théâtre. Ces textes ont été joués au théâtre, à la radio, ou adaptés à la télévision, et pour certains édités. Elle a participé à plusieurs festivals et a créé en Périgord, Le Festival des Bastides, avec pour thème générique : les femmes, la comédie et le vin.

Depuis huit ans elle habite Montélimar.

 

 

Jeu : Agnès Maninet, Judith Levasseur,

Alain Bauguil et Axel Van Exter

Mise en scène : Marie-Françoise Egret et Philippe Altier

 

 

 

INFOS : à partir de 12 ans - durée : 1h15

​TARIFS : 15€ / 12€ / 6€

SAMEDI 9 MARS à 20h30

MONSIEUR IBRAHIM ET LES FLEURS DU CORAN

Une création du Théâtre du Sablier (Orange) d’après le texte de Eric-Emmanuel Schmitt

On devrait tous avoir la chance de rencontrer un Monsieur Ibrahim dans notre vie…

 

Paris, rue Bleue. Dans les années 60. Moïse (Momo), un garçon juif de onze ans livré à lui-même, devient l’ami du vieil épicier arabe de la rue Bleue.

Abandonné par sa mère, il supporte de moins en moins de vivre seul avec son père. Il doit tout faire : laver, étudier, cuisiner, porter les commissions, vivre seul dans un appartement noir, vide et sans amour, être esclave d’un avocat sans affaires et sans femme…

 

Un jour le regard de Momo croise celui de Monsieur Ibrahim qui contemple la vie du haut de son tabouret et, de conversation en conversation, la vie devient plus souriante, les choses ordinaires extraordinaires…

 

 

Ce texte est un lieu de réflexion sur l’amitié, la force de vivre, la tolérance.

Fable, conte, voyage initiatique …

Empreint de philosophie, d’amour et d’humanité, ce texte touche le cœur de tous les hommes.

 

Grâce au vieil arabe soufi, Momo entame un long voyage initiatique où il découvrira la bonté, l’amour et même l’adoption.

 

 

www.theatredusablier.com

 

 

Mise en scène et interprétation : Prosper Diss

Décor : Christian Lo Vasco

Création lumière : Eric Gomez

 

 

INFOS : à partir de 12 ans - durée : 1h15

TARIFS : 15€ / 12€ / 6€

WEEK-END VICTOR HUGO - 23 et 24 mars

SAMEDI 23 MARS à 20h30

GUILLOTINE

Une création de la Compagnie Cirque Autour d'Alixan

Que reste-t-il de celui qui sait précisément à quelle heure sa vie va s’achever ?

Imaginez que vous n’ayez plus que six semaines à vivre… Pourriez-vous encore rire, aimer, pleurer, vous révolter ?


Deux destins, deux enjeux : Hugo et le condamné sont sur la scène. Ils ont six semaines pour sauver une existence, six semaines pour redonner un sens à la nôtre.
A l’ombre de la guillotine, la vie devient urgente, les émotions plus intenses.
Avec tout son génie, Victor Hugo s’est plongé dans l’humanité d’un condamné à mort. Il en est ressorti bouleversé et déterminé à combattre la peine capitale.

Discours politiques, correspondances, poésies de Victor Hugo s'enroulent autour d'un squelette : le dernier jour d'un condamné, pour créer le corps du spectacle.

Avec tout son génie, Victor Hugo s’est plongé dans l’humanité d’un condamné à mort. Il en est ressorti bouleversé et déterminé à combattre la peine capitale.

Victor Hugo n'eut de cesse de dénoncer la "pénalité démesurée et aveugle qui tue", jusque quelques jours avant sa propre disparition.

www.cirque-autour.com

 

Création, mise en scène et interprétation : Régis Virot et Philippe Vuillermet
Création lumière et régie: Sylvain Bobichon

 

INFOS : à partir de 12 ans - durée : 1h15

TARIFS : 15€ / 12€ / 6€

WEEK-END VICTOR HUGO - 23 et 24 mars

DIMANCHE 24 MARS à 17h

HUGO - Celui du combat

Une création de la Compagnie En scène et Ailleurs

Il est impossible de définir l’œuvre de Victor Hugo, tant celle-ci est immense. Poète, romancier, dramaturge, homme politique, tout ce qu’il écrit enthousiasme le monde populaire et bouleverse l’ordre établi. Son existence sera marquée par un exil, long de vingt ans, lui donnant ainsi trois vies : avant, pendant et après l’exil. Ses œuvres sont ponctuées par les moments dramatiques de sa vie. La mort de ses enfants (seule Adèle lui survivra), et l’enfermement dans la folie de ses proches. Ses différentes aventures amoureuses, qu’il gère tant bien que mal, laisseront leur empreinte dans sa vie.

 

Mais Victor Hugo est porté par les flots de ses malheurs, des malheurs du monde et de sa vie bouleversée, et ceux-ci le nourrissent d’une créativité immense. Il avait faim de tout et il a tout dévoré. À 14 ans, il voulait être Chateaubriand ou rien, il a été Victor Hugo, monstre sacré, offrant au monde des œuvres immortelles qui résonnent toujours comme actuelles. Ses combats sont devenus les nôtres.

 

Ce sont donc ses combats qui font l’objet de ce spectacle. Combats contre la misère, contre la peine de mort, contre la souffrance universelle, pour le droit des enfants, pour la liberté des sexes, pour la liberté d’expression, pour la constitution des États-Unis d’Europe…

 

Ce spectacle est un montage de textes qui ont marqué son engagement d’homme politique comme député à l’Assemblée constituante, mais aussi de quelques extraits de son œuvre poétique.

 

Il est important de faire entendre aujourd’hui une voix humaniste, une voix utopique. Même si ces textes ont plus d’un siècle, les combats de Victor Hugo restent d’actualité.

Mise en scène et interprétation : Jean-Vincent Brisa

Musique : Laure Brisa

Décor : Daniel Martin

Costumes : Blandine Poulat

Lumières : Julien Menut

 

 

 

INFOS : à partir de 12 ans

TARIFS : 15€ / 12€ / 6€

SAMEDI 6 AVRIL à 20h30

LE BOUT DE LA ROUTE

d’après la pièce de Jean Giono

Lecture théâtrale par les Compagnies Alain Bauguil & Scène Nationale 7

 

Un soir d’automne un homme se présente à la porte d’une maison qui fait l’entrée d’un village. Il est épuisé, moins d’avoir marché que de chagrin : celle qu’il aimait s’en est allée avec un autre ;  il pense être arrivé au bout de sa route.

 

La maison aussi est en plein deuil. La grand-mère a perdu sa fille. Maman Rosine a perdu son mari. En admettant entre ses murs Jean et sa douleur, la maison laisse aussi entrer la bienveillance de ce personnage, sa sincérité, sa force, sa parole ample et pleine d’amour, et peu à peu, trouve le chemin de la guérison.

 

Mais lui-même, Jean, guérira-t-il de son propre mal mystérieux? Ne voit-il pas que Mina, la fille de maman Rosine est éperdue d’amour pour lui? Que l’amitié est tendue vers lui de toute part. Va-t-il poser ses bagages et accepter cette vie nouvelle, ou bien sa route continue-t-elle plus loin ?

 

La scène nationale 7 propose chaque année de découvrir (ou redécouvrir) un auteur ou une œuvre, au travers d’un spectacle de forme hybride, mêlant le jeu à la lecture, pour révéler ou stimuler toute la beauté de son écriture, sa poésie, la langue, sa force émotive.

 

Cette année : Jean Giono.

 

Lecture : Judith Levasseur, Philippe Altier, Baptiste Relat, Caroline Demourgues, Niels Delannoy

Mise en espace et en voix : scène nationale 7

 

 

INFOS : tout public - durée : 1h30

TARIFS : 12€ / 9€ / 6€

lecture le bout de la route3.jpg

Extrait :

MINA : Alors elle est là ?

JEAN : Oui.

MINA : Toujours?

JEAN : Toujours!

MINA : Tu la vois?

JEAN : Oui.

MINA : Qu’est-ce qu’elle fait?

JEAN : Elle nous regarde.

MINA : Qu’est-ce qu’elle pense?

JEAN : Que c’est bien.

MINA : J’ai peur.

JEAN : N’ai pas peur. C’est moi tout seul qui suis sa nourriture.

MINA : Je suis là dans tes bras.

JEAN : Elle sait pourquoi tu y es (...) Elle sait que je ne peux aimer personne en dehors d’elle. Et que mon cœur, c’est sa maison. »

DIMANCHE 7 AVRIL à 17h

SHOES BOX

Une création originale collective présentée par Judith Levasseur

"Rêve comme si tu vivais éternellement. Vis comme si tu allais mourir demain !" James Dean

En 2018, Judith Levasseur, comédienne et metteur en scène de la Compagnie Alain Bauguil, a signé la mise en scène de « Qui a tué Hamlet ? », la création des Tréteaux du Fenouillet.

 

Une femme pousse la porte d’un magasin de chaussures à la recherche de « la paire » qui l’emmènera danser … A l’intérieur, Jérémie, chausseur pour dames a repris l’affaire familiale. Elle va revenir souvent. Il va se prendre au jeu pour lui trouver chaussure à son pied.

Charlotte hésite en permanence et pour tout, ce qui lui rend la vie impossible … Jérémy ne sait pas choisir entre sa mère et sa vie ! Entre eux un jeu de miroirs et de projections où se reflètent les gouffres existentiels de chacun. Une rencontre improbable où rien ne va se dérouler comme prévu …

 

Tout choix nécessite un renoncement, c’est bien ce qui leur fait le plus peur…

 

 

Création collective de Sylvie David, Judith Levasseur et Vincent Masetti

Mise en scène : Judith Levasseur

Jeu : Sylvie David et Vincent Masetti

 

INFOS : tout public - durée : 1h

TARIFS : 15€ / 12€ / 6€

visuel Shoes Box.jpg

DIMANCHE 28 AVRIL à 17h

NORDIC'S YELL - concert

compositeur et interprète de la musique de « Qui a tué Hamlet ? »

Tréteaux du Fenouillet 2018

Nordic's Yell c'est le duo de deux frères musiciens passionné de la vraie musique, du Jazz de bar Newyorker au Blues du Mississippi en passant par la balade Norroise aux textes anciens.

 

Le duo a pour plaisir de refaire entendre des langues & musiques oubliées qui résonnent en chacun de nous. Le duo tourne en France depuis de nombreuses années sous différents noms.

 

Vous pouvez entendre leurs compositions originales dans "Qui a tué Hamlet ?" mise en scène de Judith Levasseur (Tréteaux du Fenouillet 2018) ou encore "Le bout de la route" mise en scène de Baptiste Relat (Scène Nationale 7).

 

http://www.nordicsyell.com/

 

Musicien: Niels DELANNOY Guitare/Chant,

Lorenzo DELANNOY Guitare.

 

INFOS : tout public - durée : 1h15

TARIFS : 15€ / 12€ / 6€

Niels Delannoy
Lorenzo Delannoy
index.jpg
Réécouter la musique originale du spectacle "Qui a tué Hamlet ?"